Direction artistique

Mot de la directrice artistique - Programmation 2016-2017

 

Crédit photo : Louis-Philippe Gélineau-BusqueComme un enfant qui grandit, le Loup de Cambronne se découvre de plus en plus, année après année. Parallèlement, il cherche à s’adapter à son milieu, sans pour autant perdre son essence, sa fougue, sa folie. Pour son 3e anniversaire, le Loup vous propose une incursion dans un monde connu, tout en gardant son côté mordant, vif et audacieux.

Puisque la contrainte est créative, puisque la beauté du théâtre réside dans le fait que des textes puissent renaître sous différentes formes, en de nouvelles lectures, cette année, nous vous présenterons DES CLASSIQUES RÉINVENTÉS.

Comme à l’habitude, il sera question de s’arrêter à ce que l’homme fait de mieux et de pire. Parce que les images nous parlent parfois plus que les mots et parce que le théâtre est un carrefour de rencontres nécessaires où l’art dialogue avec la vie, nous vous convions à la rencontre. Rencontre entre des comédiens et un metteur en scène, entre des concepteurs et des idées, entre la réflexion et le plaisir d’observer les humains. Une occasion d’éloigner votre regard du quotidien et d’entrer dans la poésie de la scène. Un moment privilégié pour découvrir le potentiel extraordinaire qui habite les artistes d’ici. Nous sommes persuadés que nos propositions seront accessibles pour tous.

En attendant Godot, de Samuel Beckett sera la première production annuelle, qui sera mise en scène par Marc-Olivier Dugas Pelletier. Il vous propose une relecture steampunk de l’œuvre phare de l’absurde au théâtre. Quand l’absence de sens a du sens ! Ce sera l’occasion d’un retour sur les planches de Tommy Lavoie, après plus de 10 ans d’absence, en duo avec le tout aussi énergique, Niels de Sevin. Ça promet ! En février, un 3eCabaret érotique est actuellement en cogitation. Cette année, les participants devront s’inspirer d’œuvres classiques de la littérature que j’aurai sélectionnées, pour produire leur numéro de cabaret. Il s’agira de la seule production annuelle du Loup de Cambronne qui sera adressée à une clientèle de 16 ans et plus. Et finalement, en mars, je vous présenterai À toi, pour toujours, ta Marie-Lou, de Michel Tremblay, que j’aurai dirigée, assistée de mon alter ego créatif, Jonathan Imhoff. Reconnue pour son caractère dramatique, je tenterai de faire sortir la lumière, la lueur d’espoir de cette œuvre, qui repose en Carmen, personnage emblématique de la dramaturgie de Tremblay et ce, par un traitement musical singulier conçu par Jonathan Santerre et par une conception vidéo polymorphe, de Benoit Ouellet.

Des rencontres à planifier en notre compagnie!

À très bientôt!

Merde!

Marie-Amélie Dubé
Directrice artistique
Théâtre du loup de Cambronne